Essai BMW X1

Essai Auto Plus BMW X1

More Videos...


Essai BMW X1 25d M Sport 2012
BMW, X1, 25d M Sport Le X1 est le petit SUV de BMW aux côtés de ses grands frères les X3, X5 et X6.Apparu en 2009, il a été restylé à l'automne 2012 avec de légères retouches extérieures, la plus évidente à reconnaître venant de l'apparition du répétiteur de clignotant sur les rétroviseurs extérieurs. Mécaniquement, plusieurs modifications ont été apportées avec plus de puissance et moins de consommations.   L'intérieur était l'un des points les plus critiqués sur la X1 avant restylage pour sa qualité de présentation non conforme aux standards de la marque. C'est donc l'un des points qui a le plus évolué, notamment sur la console centrale désormais d'un seul bloc. La qualité perçue progresse bel et bien





Essai Mercedes GLA 200 CDI Sensation 2014
Dans GLA, il y a le A de la Classe A, avec laquelle la GLA partage l'essentiel de ses composants. La GLA est en quelques sorte la classe A version SUV, avec le même empattement mais plus longue de 13 cm et d'une hauteur de 1,49 m : c'est 6 cm de plus qu'une Classe A, mais cela reste bas pour un SUV. Le GLA est disponible pour l'instant avec 2 diesel et 3 essence. Nous avons droit au 200 CDI de 136 ch, le moins puissant de la gamme actuellement. Il est disponible en 2 ou 4 roues motrices, mais si vous choisissez la transmission intégrale, vous aurez obligatoirement la boîte à double embrayage. A l'intérieur, on retrouve sans surprise l'environnement d'une Classe A avec les aérateurs chromés, la tablette non tactile qui semble rajoutée sur la planche de bord. La qualité de présentation est correcte dans cette finition Sensation mais attention : le revêtement des sièges n'est pas du cuir mais un artefact appelée Artico par Mercedes. A l'arrière, l'espace est contre toute attente inférieure à celui de la Classe A, mais reste correct pour deux adultes. Le coffre, lui, est nettement plus généreux que celui d'une Classe A avec plus de 400 dm3. Mais le seuil de chargement est plus haut. Dès les premiers tours de roues, on s'aperçoit que le GLA et la Classe A sont très différents : la Classe A est typée très dynamique et se montre ferme, voire très ferme, alors que le GLA est beaucoup plus prévenant tout en restant agréable à conduire. Du coup, le compromis semble bien meilleur dans le SUV que dans la berline : un comble ! Côté moteur, le 200 CDI offre des reprises correcte et se montre suffisant dans l'ensemble, même si les relances sur autoroutes sont un peu fastidieuses : il ne faudra pas hésiter à jouer de la boîte, dont la commande se montre heureusement agréable. Entre les Classe A, CLA et GLA qui utilisent la même plateforme, c'est le GLA qui nous semble le plus convaincant, surtout pour son confort au quotidien. Mais le GLA doit surtout affronter les Audi Q3 et BMW X1 sur le segment des SUV compacts premium. Il pourra en tous cas sans problème se battre avec le Q3 sur les tarifs puisqu'ils démarrent tous deux à 30000 €. Le X1 commence nettement plus bas grâce à de « petites » motorisations. Notre GLA de 136 chevaux vaut quant à lui 36900 €, avec feux avant au xénon mais sans GPS de série : pas de doute, on est bien dans le premium.





Essai BMW Serie 5 2010
BMW Série 5 Voici la nouvelle Série 5 de BMW, le concurrente des Mercedes Classe E et Audi A6. Longue de 4,90 m, elle a grandi de 6 cm par rapport à la génération précédente mais reste moins longue que la Série 5 GT, avec laquelle elle partage sa plate-forme, tout comme la Série 7 d'ailleurs. Notre Série 5 était une 530d en finition haut de gamme Exclusive, bardée d'options high tech. En montant à bord de cette Série 5, les ressemblances avec la Série 7 sont frappantes. Le combiné d'instruments et le grand écran central sont les mêmes, de même que le levier de la boîte automatique. La disposition des commandes est également très proche. Mais bien sûr, il y a un peu moins d'espace. La qualité de présentation est flatteuse, digne de la vocation haut de gamme de la voiture. Parmi les nombreuses options de notre voiture, il y avait la boîte automatique à 8 rapports, les 4 roues directrices ou la suspension pilotée. Avec le 6 cylindres diesel de 240 ch, l'ensemble fait de cette Série 5 une voiture qui sait à la fois est très confortable ou dynamique selon ce que vous lui demandez. La boîte, la direction, le moteur, le châssis, tout est de haut niveau et rend cette Série 5 très agréable. Avec 4,90 m de long, les places arrière sont heureusement spacieuses. Mais le tunnel central est très encombrant et le dossier de la place centrale de la banquette très dur. Les écrans aux dos des sièges avant sont bien sûr en option. Ils permettent de visionner des films, de jouer, ou d'afficher les infos du GPS : les enfants n'auront plus à demander "quand est ce qu'on arrive ?". L'ouverture du coffre automatisée fait bien sûr partie des options, en l'occurrence facturée 650 €. Le volume de chargement est généreux puisqu'il atteint 520 dm3, juste un peu moins que les 540 dm3 de la Classe E berline. La banquette arrière est rabattable en série, contrairement à la Classe E où il s'agit d'une option. La manipulation est très facile grâce à une manette située dans le coffre. Cette nouvelle Série 5 est globalement une réussite. Luxueuse, confortable ou dynamique selon vos souhaits, elle offre des prestations digne de son rang de haut de gamme. Et les similitudes avec la Série 7 représentent un atout pour elle, à tous points de vue. Sauf concernant le prix élevé, et surtout le fait que la plupart des équipements high tech soient en option. Retrouvez tous les essais autoplus.fr à l'adresse : http://essais.autoplus.fr/





Essai BMW X3 18d sDrive Exécutive 2013
BMW, X3, 18d sDrive, Exécutive La seconde génération de X3 a vu le jour en 2010. Elle se place dans la gamme entre le petit X1 et le gros X5, quoi de plus logique, et vient concurrencer directement un certain Audi Q5. Suivant la tendance actuelle, le X3 existe en deux ou 4 roues motrices mais notre version dotée du petit bloc diesel de 143 ch ne peut accéder à la transmission intégrale. Notre X3 est le plus sobre de la gamme. A l'intérieur, par rapport au premier X3, la qualité de présentation a fait un bond en avant au point de titiller sans problème le Q5. Les matériaux et l'assemblage sont flatteurs même sur notre version en finition intermédiaire Exécutive. L'équipement comprend tout le standard indis




Follow